Aller au contenu principal

Rachel Leclerc

(Nouvelle, Gaspésie, le 9 juillet 1955 - ) Poète et romancière, dernière d'une famille de sept enfants, Rachel Leclerc a passé sa petite enfance dans la Baie-des-Chaleurs, en Gaspésie, où son père était propriétaire d'une carrière de pierre à chaux, héritage du grand-père.... Elle quitte le village en 1963, après le décès de sa mère, et connaîtra alors de nombreux déménagements.

Elle entreprend des études de lettres à Rimouski avant de s'installer à Montréal en 1979, et c'est à l'Université du Québec à Montréal qu'elle obtient une maîtrise en études littéraires (1984) tout en écrivant son premier livre de poèmes, Fugues. Avec les recueils publiés par la suite (mentionnons Les vies frontalières, Rabatteurs d’étoiles, Je ne vous attendais pas, Demains), sa poésie a reçu des récompenses importantes : Prix Émile-Nelligan 1991, Prix Jovette-Bernier 1991, Prix Alain-Grandbois 1994, Prix littéraires Radio-Canada 2006, Prix du Marché de la Poésie de Montréal 2008.

En 1995, Rachel Leclerc publie son premier roman, Noces de sable, qui reçoit le Prix Henri-Queffélec à Concarneau et est sélectionné au Festival du premier roman de Chambéry, en Savoie. Un deuxième roman, Ruelle Océan, paraît en 2001, suivi en 2004 de Visions volées.

Saluée par la critique et les lecteurs, Rachel Leclerc a été, pour sa poésie et ses romans, plusieurs fois finaliste au Prix du Gouverneur Général du Canada. En 2007, elle a occupé le poste d’écrivaine en résidence à l’UQAM ainsi qu’au Camp littéraire Félix.

Elle excerce le métier de rédactrice au sous-titrage pour la télévision depuis de nombreuses années. Également critique de poésie, elle signe des articles dans Lettres Québécoises. Elle est membre de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.

(source: ILE)