Aller au contenu principal

Joël Des Rosiers

Psychiatre de formation, Joël Des Rosiers est également l’auteur de plusieurs recueils de poésie, dont Métropolis Opéra (1987), Tribu (1990), Savanes (1993) et Caïques (2007, Prix Casa de las Americas).
Son œuvre littéraire comprend également une nouvelle Un autre soleil (2007) et un recueil de correspondances Lettres à l'Indigène(2009). Dans son essai intitulé Théories caraïbes : poétique du déracinement (1996, Prix de la Société des écrivains canadiens), réédité et augmenté (2009), il ouvre les espaces et les identités dans le contexte d'une littérature post-nationale. D'une écriture au phrasé raffiné, son dernier recueil Gaïac (2010) est habité de pulsations secrètes qui soutiennent le souffle.

En 1990, il était finaliste au Prix du Gouverneur général pour Tribu. Vétiver lui a valu le Grand Prix du livre de Montréal en 1999 et le 16e Grand prix du Festival International de la Poésie de Trois-Rivières (2000), et a été salué par le Prix du Gouverneur général (2006, traduction anglaise). Sa poésie est parcourue d'un amour de la langue qui est science, médecine et sensualité.