Aller au contenu principal

Carole David

(Montréal, 1954 - ) Poète, romancière et nouvelliste, Carole David détient un doctorat en études françaises. Depuis l980, elle est professeure au cégep du Vieux-Montréal. Elle a publié des textes de critique et de fiction dans plusieurs périodiques culturels. Elle a signé la chronique des revues au journal Le Devoir de 1985 à 1987. Membre du comité de rédaction de la revue Spirale de 1980 à 1982 et de la revue Estuaire de 1993 à 1996, elle a aussi été lectrice chez VLB éditeur de 1979 à 1988.

Elle a été membre du Comité sur les pratiques commerciales dans le domaine du livre (1999-2000) à titre de représentante de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois. Elle est présidente de la Commission du droit de prêt public (2004- 2006).

En 1986, Carole David a remporté le Prix Émile-Nelligan pour Terroristes d’amour et, en 1996, le Prix de poésie Terrasses Saint-Sulpice de la revue Estuaire, pour Abandons. Son roman Impala (1994) publié en anglais et en italien, a été finaliste pour le Prix du journal de Montréal et pour le Prix de la ville de Montréal. Elle a été en nomination pour le Prix du Gouverneur général pour La maison d’Ophélie (1998). Elle a aussi participé à des salons du livre et à des tournées à l’étranger. En 2006, elle est élue présidente de la Maison de la poésie de Montréal.

En 2010, elle faisait paraître Manuel de poétique à l'intention des jeunes filles.

source: Katia Stockman  et l'Île

 

.