Aller au contenu principal

Mondes contemporains

Prenant le relais de l’écrit, cette émission se veut le porte-voix de Spirale. Tantôt murmure, tantôt cri, les ondes porteront les différents mouvements du magazine, ce qu’il entend approfondir, mettre de l’avant, les lieux publics ou secrets où il désire s’aventurer.

Patrick Straram. La « vie quotidienne » en mouvement.

17 Octobre 2009
2. La lettre de Straram à Debord : la limite esthétique du situationnisme
Avec
share
Radio Spirale

Dans le cadre de la seconde émission de la série « La “vie quotidienne” en mouvement », Guillaume Lafleur et Sylvano Santini s’intéressent à l’objet d’un litige dans la lettre de Patrick Straram à Guy Debord. Straram ne se reconnaît pas dans le dogmatisme de Debord, ce qui le mène à forger une autre définition du situationnisme, plus parcimonieuse, qui ne saborde ni l’émotion esthétique ni la réalité québécoise. Dès lors, la discussion s’oriente autour de deux influences décisives qui mènent à cette définition : soit la conception du quotidien selon Henri Lefebvre et des expériences esthétiques plus personnelles, en particulier celles attribuées à la cinéphilie.