Aller au contenu principal

Mondes contemporains

Prenant le relais de l’écrit, cette émission se veut le porte-voix de Spirale. Tantôt murmure, tantôt cri, les ondes porteront les différents mouvements du magazine, ce qu’il entend approfondir, mettre de l’avant, les lieux publics ou secrets où il désire s’aventurer.

Le deuil de Freud, la psychanalyse à venir

30 Septembre 2008
Avec
Ajouter à la liste d'écoute Année: 2008
Durée: 2:26
Télécharger
share

Que reste-t-il, en nous après la rupture ? Ni présence, ni absence, les traces mnésiques sont les fantômes qui peuplent le psychisme, ce pays de l’ombre qui exprime une double exigence : l’impossibilité de remplacer la singuularité irréductible de l’autre et la nécessité de le représenter, de lui trouver un substitut. Paradoxalement, finir un deuil, c’est peut-être, en secret, le rendre infini. Bien plus qu’une façon d’enterrer le passé, le deuil est une question d’avenir, la question même de la transmission et de l’héritage : comment construire le mirage du Moi (ou du Nous) à partir des traces de l’autre ? On ne fait pas le deuil, c’est lui qui nous fait.