Aller au contenu principal

Le dehors, l’impossible et moi

Chaque mois, un intellectuel différent (psychanalyste, sociologue, philosophe, artiste, écrivain, etc.) se laisse habiter, envahir par le monde extérieur — dans le sens le plus indéfini du terme. À la fin du mois, il (ou elle) transforme en lui-même, puis dans la parole, ce dehors auquel il a offert son hospitalité. Depuis le silence, une voix surgit, seule avec le micro et ses fantômes. L’espace public, pour nommer celui-là, a peut-être ainsi la chance d’être interprété à nouveau, retraduit, avec un délai, en après-coup.

Août 2007 selon Ivan Maffezzini

Une chronique mensuelle
Avec Ivan Maffezzini
Ajouter à la liste d'écoute Année: 2007
Durée: 38:32
Télécharger
share

« ... découvrir que le détail contient le monde a été la révélation de ma vie. Cela m'a permis d'abandonner les grandes théories...
5 août 1962, 5 août 1906, 5 août 1400... Suis-je en train de faire une attaque en règle contre la religion ? Je dirais que non, car cette attaque je pourrais très bien la faire contre un rationalisme extrême, contre un discours technicien, contre un relativisme absolu. Au fond, je suis en train de voir s'il n'y a pas dans la religion un absolu dont on a plus besoin... »